Les véhicules de titrisation au Luxembourg

Updated on Monday 05th July 2021

Rate this article
based on 2 reviews


Les véhicules de titrisation au Luxembourg Image
Titrisation est le processus d'utilisation d'un ensemble d'actifs d'avoir un flux de trésorerie constant et de les transformer en actions, d'obligations ou d'autres titres. Ces titres nominatifs ou au porteur sont ensuite vendus à des investisseurs. Les véhicules de titrisation au Luxembourg peuvent être des sociétés ou fonds de titrisation.

Les titres sont des investissements stables pour les investisseurs au Luxembourg et donnent accès au capital sans avoir à recourir à d'autres options comme prendre un prêt.
 

Quel est le véhicule de titrisation au Luxembourg?


Un véhicule de titrisation (SPV) est une entité impliquée dans l'opération de titrisation qui est financé notamment par l'émission de titres. 

Les investisseurs luxembourgeois ont deux options pour les opérations de titrisation: ils peuvent utiliser un seul SPV qui s'engage totalement dans l'action de titrisation ou ils peuvent répartir l'acquisition des risques titrisés et l'action d'émission des titres entre deux véhicules, chacun dédié à l'un des Actions. De cette manière, l'activité est réalisée à travers le Véhicule d'Acquisition (celui qui acquiert les risques titrisés) et le Véhicule d'Emission (celui qui émet les titres finançant l'acquisition des risques titrisés).
 
Les activités qui peuvent être effectuées par un tel véhicule comprennent les suivantes:
 
  1. Titrisation traditionnelle: sécurisation des prêts commerciaux, des papiers commerciaux, des crédits à la consommation, des matières premières, des revenus des activités opérationnelles; en bref, tout actif qui présente un revenu futur prévisible ainsi que des risques;
  2. Création de prêts: le SPV peut émettre des prêts ou acquérir des lignes de crédit partiellement tirées (certaines sont soumises à des circonstances limitées);
  3. Détenir des participations: détenir des actions et des parts d'autres fonds, à condition qu'il ne gère pas activement les entités émettrices;
  4. Limitations: le SPV ne s'engage pas dans une gestion active, il gère les flux financiers.
 
Notre fiduciaire au Luxembourg peut fournir plus de détails sur les activités qui peuvent être entreprises.
 
La SPV peut émettre des valeurs mobilières sous forme d'actions émises par une société à responsabilité limitée (elles ont ce sens au sens de la loi sur les titrisations) ou si elles sont qualifiées de valeurs mobilières au sens du droit applicable ou au sens de la directive 2004/39 / CE du 21 avril 2004 sur les marchés d'instruments financiers tels que définis par la Commission de Surveillance du Secteur Financier.

Découvrez-en plus dans cette vidéo:
 

Comment le SPV est-il structuré?


Deux formes de SPVs sont possibles au Luxembourg:

- la société de titrisation: constituée selon la Loi sur les sociétés qui prend la forme d'une société anonyme ou limitée, coopérative ou société en commandite par actions;

- le fonds de titrisation: un fonds luxembourgeois sans personnalité juridique et gérée par une société de négoce qui agit en tant que société de gestion de ce fonds.

La procédure d'incorporation pour un véhicule de titrisation dépend de la forme choisie.

Le capital minimum requis pour chaque forme d'entreprise, lors de l'ouverture d'un véhicule de titrisation sous la forme d'une société, dépend du type d'entité commerciale. La société anonyme (SA) et la société à responsabilité limitée (S.à r.l.) sont les formes commerciales les plus utilisées. Le capital social requis pour la constitution selon la forme commerciale est indiqué ci-dessous:
 
  • 30,000 EUR pour la SA;
  • 12,000 EUR pour la S.à r.l;
  • 120,000 EUR pour la société européenne, bien qu'il s'agisse d'une forme commerciale rarement utilisée.

Nos experts fiduciaires au Luxembourg peuvent vous aider à intégrer une entreprise ou mettre en place un fonds d'investissement spécialisé.
 
Dans la plupart des cas, le véhicule est mis en place avec le capital social minimum et il est généralement financé par emprunt. Il n'a pas à se conformer aux ratios d'endettement.
 
Lorsque le véhicule de titrisation est constitué sous la forme d'une société, le régime fiscal avantageux suivant s'applique:
 
  1. Neutralité fiscale: la base d'imposition effective d'un SPV est nulle ou proche de zéro du fait que l'imposition est effectuée sur les revenus des actifs titrisés et qu'elle est diminuée des versements de dividendes versés aux porteurs de titres;
  2. Pas de retenue à la source: ces véhicules ne sont pas soumis à une imposition sur les distributions de dividendes, cependant, une exception s'applique dans le cas de certaines entités en vertu de la directive européenne sur l'épargne; notre équipe peut vous donner plus de détails;
  3. Autres exonérations fiscales: le véhicule de titrisation n'est pas soumis à la taxe sur la fortune, au droit de capital ou au droit de timbre; les services de gestion rendus au SPV sont exonérés de TVA dans la plupart des cas;
  4. Dégagements fiscaux: le véhicule peut être considéré comme transparent, cela signifie que les revenus ou les distributions ne sont pas soumis à l'impôt.
 Le SPV peut être considéré comme un assujetti à la TVA et dans ce cas, il est prévu que la structure soit enregistrée à la TVA lorsqu'elle reçoit des services de fournitures non luxembourgeoises.

Un véhicule de titrisation compartimenté peut être une option appropriée pour de nombreux investisseurs. Pour ce faire, le Conseil d'Administration de la société constituée en SPV a le droit de créer un ou plusieurs compartiments et chacun d'eux sera structuré en fonction d'un besoin spécifique de l'entreprise. Ceux-ci peuvent être gérés selon différentes règles et stratégies d'investissement.

La forme compartimentée est particulièrement appréciée car elle permet aux investisseurs d'éviter la situation dans laquelle les risques et les engagements seraient transférés d'un compartiment à un autre. De plus, ce mode d'organisation permet de réduire les coûts liés à la mise en place des différentes entités.
La loi stipule que chaque compartiment doit être traité comme une entité juridique distincte. Toutefois, les documents constitutifs du véhicule de titrisation peuvent prévoir le contraire. Cela signifie également qu'un compartiment peut être liquidé séparément de la structure principale, sans rendre obligatoire la liquidation du SPV dans son ensemble ou d'un autre compartiment de celui-ci.

Un SPV peut être compartimenté si ses documents constitutifs le permettent. La gestion des compartiments relève de l'organe de gestion du véhicule de titrisation.

Le SPV peut émettre des titres en continu, en réalisant plus de trois émissions publiques par an. Les véhicules multi-compartiments ont ce seuil établi au niveau général et non au niveau du compartiment.
 
Il n'y a aucune obligation de conclure une convention pour les opérations de titrisation et il n'est pas nécessaire d'enregistrer les instruments qui font l'objet de ce type d'opération, même dans le cas d'actes publics. Cependant, une exception est prévue lorsque l'accord en question a un effet sur les droits cédés.
 

Quelles sont les lois régissant les véhicules de titrisation et de titrisation au Luxembourg?


Luxembourg impose aucune restriction selon les types d'actifs qui peuvent être titrisés. Ils peuvent inclure des biens mobiliers ou immobiliers, de la propriété intellectuelle à des articles de luxe. Ce qui est important est la valeur de l'élément qui doit générer des profits futurs. 

Certaines opérations qui relèvent du règlement sur la titrisation et sont donc soumises à un certain nombre d'obligations pour le véhicule de titrisation. Certaines de ces exigences font référence à la rétention des risques, à la diligence raisonnable, à la transparence, à la divulgation, aux restrictions de vente et autres. Ces exigences s'appliquent aux entités ainsi qu'aux sponsors et aux investisseurs, selon le cas. Certaines des dispositions du règlement incluent des questions liées au risque de crédit, qui doit avoir une exposition tranchée (ou un pool d'expositions). La tranche est un segment de risque de crédit établi contractuellement associé à l'exposition ou aux expositions. À cette fin, le règlement stipule que les paiements dans le cadre de la transaction sont soumis à la performance de l'exposition.
 
Une exigence qui s'applique fréquemment, compte tenu des définitions du Règlement, est d'évaluer chaque opération de titrisation sur une base individuelle et de déterminer si les conditions sont remplies.
 
Le règlement sur la titrisation ne doit pas être confondu avec la loi sur la titrisation. Ces deux documents définissent le terme « titrisation », cependant, la loi définit le terme de manière plus large. Cela signifie que, dans la pratique, la plupart de ces types d'activités relèvent du terme tel qu'il est défini dans la loi et non dans le règlement. À son tour, cela signifie que les véhicules SPV fonctionnent en dehors du champ d'application du règlement.

La société anonyme est une des formes les plus largement utilisés pour mettre en place un véhicule de titrisation, car il peut émettre des titres qui peuvent être cotées en bourse.  Cette forme d'entreprise est imposé en conséquence, comme toute autre société au Luxembourg. La société anonyme utilisé comme véhicule de titrisation sera soumis à l'impôt sur les sociétés et l'impôt commercial communal, ainsi que d'autres taxes. Les véhicules de titrisation au Luxembourg qui prennent la forme d'une société peuvent bénéficier des dispositions des conventions de double imposition. 
 
Comme mentionné précédemment, le véhicule de titrisation présente des limites en matière de gestion. Plus précisément, il ne peut s'engager que dans une gestion passive. Cela signifie qu'il ne peut administrer que les flux financiers de l'opération de titrisation elle-même et qu'il gérera prudemment les risques titrisés. Il ne s'engagera dans aucune activité qui pourrait le qualifier d'entrepreneur.
 
Lorsque le véhicule de titrisation est réglementé, il doit désigner une banque dépositaire (alors que cette exigence ne s'applique pas aux banques non réglementées). Cela signifie que le type réglementé confiera la garde des liquidités et des titres à un établissement de crédit. Les types réglementés et non réglementés sont tenus de déclarer à la Banque centrale de Luxembourg (cela est fait à des fins statistiques et une obligation d'enregistrement initial est en place).
 

Obligations de déclaration

 
Les obligations de reporting du véhicule de titrisation comprennent celles liées aux notifications qui doivent être adressées par le SPV à la Banque Centrale du Luxembourg lors de sa constitution et trimestriellement selon les règles en vigueur pour les véhicules financiers engagés dans des opérations de titrisation (le reporting trimestriel s'applique principalement aux structures dont le bilan dépasse certains seuils). Les exigences de déclaration à la Banque sont essentiellement à des fins statistiques. Dans certains cas, des rapports ad hoc peuvent s'appliquer pendant le fonctionnement du SPV.
 
Le SPV doit publier des comptes annuels qui doivent être audités par au moins un commissaire aux comptes (des conditions d'approbation pour le commissaire sont en place). Les véhicules qui ont plusieurs compartiments sont tenus de fournir une ventilation de l'actif et du passif pour chaque compartiment.
 
Les exigences d'audit diffèrent pour les véhicules à plusieurs compartiments dans le sens où chaque compartiment doit être détaillé séparément dans les états financiers du SPV. L'auditeur indépendant agréé fournira des informations sur chaque compartiment. Il appréciera également la manière dont les comptes annuels ont été établis, tant pour l'ensemble du véhicule de titrisation que pour ses compartiments individuels.
 
Le Luxembourg est l'un des principaux hubs de titrisation en Europe. Le régime fiscal attractif, ainsi que le cadre juridique flexible sont des avantages importants, ainsi que le fait que le SPV peut être structuré de manière efficace.

Si vous avez besoin d'informations détaillées sur la mise en place d'un véhicule de titrisation vous pouvez contacter nos spécialistes fiduciaires au Luxembourg.